C’est quoi le référencement payant ?

Nous avons tous déjà été confronté au référencement payant, aussi nommé SEA (Search Engine Advertising), surtout aux liens commandités trouvés dans les premiers résultats quand un sondage par mots clés est effectuée sur Google. Le référencement payant coïncide aussi à la notification perceptible sur la plupart des pages de résultats des mécaniques d’information.

Définition du référencement payant

Le référencement payant ou SEA fait partie d’une intégrante du SEM ou « Search Engine Marketing », à la même fonction que SEO ou le référencement naturel. Les distinguer est pourtant facile, car les liens commandités sont en principe encadrés ou mis en évidence, pour pouvoir les différencier des résultats naturels. En termes plus précis, le référencement payant est un autre mot définissant l’achat de mots clés ou l’achat de liens sponsorisés. Cela consiste à produire des documents publicitaires. Ces derniers se présentent dans le réseau de partenaires ou dans les mécaniques de prospection lorsqu’un internaute réalise un sondage avec des mots clés déjà prédéfinis par le publiciste. Notamment, le clic est compté si un internaute clique sur l’annonce. Par contre, pour défaire la balance publicitaire, le montant maximal doit simplement être déterminé.

Pourquoi appeler un fournisseur ?

Pour effectuer son propre référencement payant, il faut toujours faire appel à un prestataire, et surtout parce que certains n’ont pas le temps de s’en charger eux-mêmes. En outre, un consultant référencement  adroit optimisera au plafond les enclos publicitaires afin d’assurer le bon échange sur un financement intelligible. Effectivement, les mécanismes d’administration de référencement payant sont compliqués et primitifs à la fois (compliqués pour amener le maximum de résultats, faciles parce que simple à tenir en main dans un premier temps). Les conclusions peuvent être facilement visibles au bout avec un budget publicitaire identique. Le nombre de conversions (inscription à une newsletter, achat,…), ciblage des internautes, coût au clic et clics par exemple. Dans ce cas, une représentation approfondie de l’instrument est essentiel pour améliorer toutes ces épreuves. A noter que, pour ceux qui maîtrisent parfaitement les aspects différents du mécanisme de référencement payant, il existe des certifications d’attestation du degré de capacité d’un prestataire. Et pour ceux qui veulent être un annonceur, il faut tout simplement s’inscrire dans l’un des programmes, qui sont accessibles à tous.

Inconvénients et avantages

Parlons des inconvénients d’abord. Les débours publicitaires peuvent être très volumineux en cas de non maîtrise de la campagne, puis, le site ne se présente plus dans les pages de résultats quand les campagnes sont arrêtées, contrairement au référencement naturel. En effet, il présente des limites mais connaît aussi ses avantages.

Ses privilèges sont : courrier des internautes très clair, maîtrise parfaite du retour sur placement et orientation rapide sur la première page des résultats de recherche.

Comment avoir son site en première page Google ?
Pourquoi faire appel à une agence de référencement ?